13.12.15

✶✶✶✶

Pour vous remercier d'être chaque jour plus nombreux à me suivre ici, sur facebook et sur instagram, une petite surprise vous attend mardi...
A très vite **

6.11.15

✶✶ Nouvelles créations ✶✶

Je vous présente aujourd'hui mes dernières créations.
Elles sont disponibles sur ma petite boutique etsy.

Toutes mes créations sont imprimées sur du papier recyclé.
J'aime l'idée et ça me tient surtout à cœur d'apporter de la douceur
dans votre intérieur mais de façon écologique.

Passez un beau weekend ♥♥♥







4.11.15

Avoir un enfant différent... {TDAH}




J'aimerais ne plus devoir me répéter 100x.
J'aimerais arriver à garder mon calme.
J'aimerais ne plus devoir passer par le chantage.
J'aimerais vraiment ne plus crier ou même hurler tellement je suis à bout.
J'aimerais ne plus culpabiliser.
J'aimerais arrêter de devoir négocier pour tout.
J'aimerais ne plus subir le regard des autres.
J'aimerais ne plus douter de mon rôle de maman.
J'aimerais comprendre comment il fonctionne.
J'aimerais apaiser ses angoisses.
J'aimerais tellement pouvoir l'aider.

Je passe du désespoir à l'espoir, de la joie aux larmes, du rire aux cris.

Vivre avec un enfant atteint du TDAH (trouble déficitaire de l'attention + hyperactivité) est un réel combat de tous les jours et de chaque instant. Tout peut basculer d'une minute à l'autre.

Je suis épuisée, lessivée de toute cette tension quotidienne.
Pas un jour ne se passe normalement au sein de notre petite famille. Chaque étape de la journée est une épreuve pour lui, et donc pour moi mais aussi pour sa sœur.
Pas un jour ne se passe sans cris, sans dispute, sans vilains mots.

Se lever, s'habiller, se brosser les dents, mettre ses chaussures, préparer son cartable, sortir de la maison dans le calme, rester assis, manger calmement et proprement, ne pas crier,  ne pas ennuyer sa sœur, ne pas sauter dans le canapé sont des contraintes... Il me demande toujours pourquoi? Pourquoi mettre ses chaussures le matin? oui pourquoi?!
C'est répéter inlassablement les mêmes choses encore et encore... et je suis fatiguée...

J'ai accepté sa différence. Elle n'est pas visible comme ça mais elle est bien réelle.
L'objectif est maintenant d'apprendre à gérer son handicap.
Je dois autant apprendre que lui à gérer mes émotions et à canaliser mon impatience... mais c'est difficile.

Tout ça, c'est ce que nous vivons au quotidien, c'est dur, tellement dur.
Mais il y a malgré toutes ces difficultés, des petites lueurs d'espoir.
Comme ce matin, un réveil sans cris... Il s'est habillé spontanément, s'est brossé les dents, il a même fait son lit et a rangé ses jouets... Avant même que je me lève.

Et là, je me dis que tout est encore possible...

25.10.15

Halloween

J'avoue ne pas avoir un grand attachement envers cette fête.
Je n'aime pas beaucoup le concept d'aller sonner aux portes des voisins pour récolter des bonbons. Et les déguisements qui font peur, oui bon, pourquoi pas... Les enfants ne sont pas grands fans, et préfèrent de loin St. Nicolas et Noël (serait-ce parce qu'on ne reçoit pas de cadeau à Halloween??)

Mais voilà, moi ce qui me plaît, c'est la déco et principalement les citrouilles!
Chaque année, c'est devenu notre tradition avec les enfants. On prépare des citrouilles qui font peur.
C'est aussi une chouette activité à faire un jour d'automne tout gris et pluvieux!


- Première étape, acheter une citrouille. Ne pas y aller avec vos enfants, ils choisiront la plus grosse!!
- Deuxième étape, couper le chapeau de la citrouille. S'armer d'un bon couteau et de beaucoup de force! J'ai utilisé un feutre noir pour tracer la forme. Faire la forme assez grande afin de pouvoir facilement la vider.
- Troisième étape, vider à l'aide d'une grande cuiller. C'est gluant, visqueux et collant mais quand il faut y aller, faut y aller. Les enfants ont adoré cette partie. Ne pas avoir peur d'en avoir partout dans la cuisine...
- Quatrième étape, dessiner la forme du visage avec un feutre noir. Je me suis inspirée de plusieurs idées trouvées sur internet. Les enfants ont choisi des têtes de citrouilles effrayantes. Moi je la voulais avec une tête rigolote (et une petite dent)
- Cinquième étape, attendre le soir et placer les bougies à l'intérieur.

Conseil: ne pas laisser la citrouille trop longtemps à l'intérieur. La chair pourrit vite et l'odeur n'est pas des plus agréables.

Et chez vous, on fête Halloween?








Pour lire les autres articles des belgomums au sujet de Halloween, c'est par ici

19.5.15

Je suis une maman... #belgomums

Belgomums, c'est le nouveau collectif de mamans belges et blogueuses.
Une fois par mois, un thème est abordé. Des astuces de maman, des bons plans et plein d'autres choses.
Je suis ravie d'en faire partie et ça relancera peut-être mon blog légèrement endormi depuis quelques mois :)
A l'occasion de la fête des mères, le premier thème abordé est "je suis une maman..."
Je suis la dernière du groupe et très en retard... mais mieux vaut tard que jamais!!



Maman poule, maman louve, maman stressée, maman organisée... Maman enfant, maman câline, maman un peu folle et maman qui rigole. Maman très inquiète, maman rassurante, maman épuisée, parfois énervée...
Mais surtout, depuis quelques mois, maman... solo.
Parce que c'est récent et parce que je suis en plein changement de vie, c'est le seul qualificatif qui m'est venu lorsque le thème fut proposé.
Pas besoin de vous dire que ça demande une certaine organisation, les courses, les repas, et toutes les tâches à gérer seule... 
Je cuisine, je range, je lave, je bosse! Je joue, j'encourage, je câline, j'endors, et puis aussi je crie, je m'énerve, je souffle.
Beaucoup de mon temps est consacré à mes enfants puisqu'ils sont principalement avec moi mais c'est une nouvelle vie qui s'est imposée. 

La vie est trop courte pour être malheureux. 
Je profite pleinement du moment présent ♥



23.3.15

My home


My home... ne sera bientôt que de jolis souvenirs.


Dans deux mois tout pile, nous ne vivrons plus ici. Alors je ne peux m'empêcher de la photographier encore et encore et de m'imprégner de son ambiance que j'aimais tant.



J'ai hâte de la quitter mais rien que de penser au moment où il faudra fermer la porte définitivement, la nostalgie m'envahit...

Certains souvenirs resteront là. 
Les meilleurs partiront avec moi.

Passez une douce semaine ♥



9.3.15

Avoir un enfant différent...



Ça faisait des années que je le savais au fond de moi.
On sait... mais on espère...
On espère se tromper...
On se dit que ça va aller, qu'il va grandir et que les choses vont s'arranger.
Puis on se rend bien compte que ça ne s'arrange pas.
Et quand la maitresse vous dit que ça ne se passe pas bien, c'est une belle claque qu'on se prend en pleine figure.
Parce qu'on ne peut plus juste espérer que ça s'arrange, il faut agir...
J'avais pris les devants en septembre en prenant rendez-vous chez une psychologue.
De toute évidence, ça n'a donné aucun résultat. Ce ne sont pas des séances dont il a besoin.
Il faut faire des tests de QI et d'attention.

Suite à énormément de recherche (et beaucoup de stress), je trouve enfin une neuropsy qui peut le recevoir un mois plus tard (certaines cliniques vous donnent rendez-vous dans un délai de 6 mois, c'est de la folie!!).
Les tests se font à l'âge de 6 ans, ça tombe bien, il vient de les avoir.

Résultat: Il a un TDA (Trouble déficitaire de l'attention) et il est impulsif (hyperactivité) avec des capacités intellectuelles plus hautes que la moyenne.
En résumé, ce trouble l'empêche de se concentrer et d'écouter. Son impulsivité fait chuter considérablement ses résultats.

Et en pratique, il a un rendez-vous par semaine durant 5 mois. Ces séances consistent à l'aider à canaliser son comportement et ses pensées, et à améliorer la qualité de son apprentissage.
Cette année, il a beaucoup de chance d'avoir une super maîtresse, mais l'année prochaine, c'est la première primaire, les choses sérieuses commencent.

Je sais qu'on va devoir s'armer de patience (c'est déjà le cas) mais je crois en lui... La vie au quotidien n'est pas simple et ne l'a jamais été. Mais c'est un enfant très attachant, qui s'intéresse à tout ce qui l'entoure. Enthousiaste pour tout ce qu'on lui propose. Optimiste, curieux et motivé, je ne me fais aucun souci pour son avenir.
Ce sont les 12 années d'école qui risquent d'être un peu plus compliquées...

Ça va aller mon grand!
Ensemble, on y arrivera ♥♥♥


3.1.15

HAPPY 2015



Samedi 3 janvier, je suis seule chez moi.
Je n'ai pas de bain à donner. Je ne dois pas préparer le repas. Je pourrais ranger la maison mais je n'en ai pas envie. 
Je me prends une douche sans être interrompue ou accompagnée. J'écoute ma musique et je monte le son!
Je me fais belle pour sortir ce soir.
La maison est toute silencieuse et je ne m'y ferai sans doute jamais.

Deux weekends par mois, la maison sera silencieuse à présent. 
Je dormirai seule. Je pourrai en profiter pour dormir plus tard le dimanche matin. Je prendrai mon petit-déjeuner seule. Et j'apprendrai à savourer ce calme et ce silence qui m'est encore si pesant. Je me remettrai au sport. J'aimerais aller courir pour me vider la tête. Je me trouverai des activités rien que pour moi. Ne penser rien qu'à moi, enfin...

2014... Tu ne m'auras pas fait de cadeaux. 
Mais 2015 promet de belles choses. Je regarde devant moi et je me réjouis de tout ce qui nous attend...
Une nouvelle vie plus belle !!!

Je vous souhaite le meilleur pour cette année 2015! Soyez heureux!!