22.4.13

life is beautiful


Les moments de tendresse entre mes deux petits.
Les premiers pas de ma cocotte. Comme un petit chat qui se met sur ses pattes. Pas encore assurée mais si fière.
De la peinture dans la chambre de mon lutin. Du gris foncé. Il adore, moi aussi.
Des nouveaux meubles chinés qui mériteraient un petit coup de neuf mais qui me plaisent déjà comme ça.
Des enfants qui dorment, que je dois tirer du lit le matin. Et moi qui ne dort pas... c'est le monde à l'envers.
Prendre plus de temps pour moi, pour eux.
Essayer de voir la vie autrement, profiter du moment présent, se poser, moins stresser,... gérer le moral qui joue au yoyo.
Ouvrir les yeux et s'apercevoir qu'on a vraiment tout pour être heureux... 

Passez une belle semaine!



2.4.13

Tranche de vie *2



Comme tous les matins, j'entends descendre mon lutin de son pas bien lourd, il passe sa petite tête à travers la porte.
Je lui fais signe de la main, j'ouvre la couette, il court et se glisse près de moi.
Il me dit qu'il a fait un dodo de baleine.
Il se blottit contre moi et me raconte qu'il a des histoires dans les yeux.
Parfois des belles histoires et parfois des histoires qui font peur.
On descend chauffer le biberon de sa soeur.
Je lui prépare son plateau "petit-déjeuner", avec ses céréales, ses vitamines et son petit lait à la fraise.
Il aime son plateau, c'est son plaisir du matin.
Il regarde un dessin animé sur mon ordinateur en mangeant.
Je vais donner le biberon à ma cocotte.
Elle ne le boit pas comme d'habitude.
C'est mauvais signe chez elle. Elle tousse depuis quelques jours, je sens que ça va mal évoluer.
On s'habille, je me maquille.
Ils sont tous les deux avec moi dans la salle de bain.
Ils jouent dans la douche à se faire peur avec le rideau. Ils rient aux éclats...
Je prépare le picnic de mon lutin.
C'est son premier jour de stage aujourd'hui.
Un endroit qu'il connaît mais quand même... première fois.
J'appréhende.
Il me demande si je vais rester avec lui.
Non mon coeur, je dois aller travailler. Mais je reviens te chercher comme à l'école.
Il me demande si je dois aller travailler toute la journée.
Il me demande où va Cocotte.
Elle va chez mamou.
Le trajet en voiture, il tient la main de sa soeur, comme tous les jours.
Dès qu'il aperçoit l'endroit, il crie de joie.
On entre, il enlève ses chaussures, ses chaussettes.
Il est prêt pour la gymnastique.
Il rejoint les autres enfants, me fait un bisou de loin et le souffle avec sa main.
Je le vois là, assis avec les autres...
Il me sourit.
J'ai une bouffée de nostalgie qui m'envahit. 
Mon grand...

Vivement 16h!