25.10.12

Laisser pleurer...

 

Ça m'arrache le cœur, ça me retourne les tripes.
J'ai une boule qui se forme dans mon estomac. Ça me fait mal physiquement.
Je n'entends plus rien d'autre que ses pleurs.
Je ferais tout et n'importe quoi pour la calmer, la soulager.

Je ne supporte pas qu'on me dise de laisser pleurer mon bébé.
Je ne comprend même pas qu'on puisse dire cela à une mère.
Je ne veux pas qu'on me dise comment je dois faire.
Je suis la mieux placée pour savoir.

Mais pour ma survie, je la laisse pleurer (un peu) depuis quelques jours.
Parce qu'une maman épuisée, ce n'est pas une bonne maman.
Parce qu'à 9 mois, il est temps qu'elle fasse ses nuits.
Parce qu'à 9 mois, elle se réveille tous les soirs et en pleine nuit, vers 2-3h.
Parce que je sais qu'elle va bien. Parce que je la connais mieux que quiconque.
Elle pleure parce qu'elle ne veut pas dormir. Je le sais maintenant.
Je ne la laisse pas en détresse plus de 5 minutes. Je monte toujours la voir.
Je lui parle doucement, je lui chante une petite berceuse et je repars.
Parfois, je monte 4 ou 5 fois.

Hier soir, réveil à 21h. Elle s'est rendormie toute seule vers 22h.
Pas de réveil à 2h du matin.
Une nuit complète depuis des lustres...
Pourvu que ça dure.

20.10.12

.a.u.j.o.u.r.d.h.u.i.



Je prévoyais d'aller acheter un nouveau store chez le suédois. Je voulais faire des œufs durs pour le déjeuner... mon lutin adore, moi aussi. Je pensais aller au Musée des sciences naturelles. Rien de tout ça... La gastro s'est glissée chez nous... Je l'attendais... Je m'en doutais. Une épidémie par ici. Deux jours d'école et mon lutin vomit toute la nuit. Une journée entière à le câliner, à regarder des films, à essayer de l'empêcher d'approcher sa sœur, à faire des constructions de Légo. Une journée entière à câliner ma cocotte pas encore remise de cette foutue laryngite! Une journée entière à se demander si ces maux de ventre, ce serait pas la gastro aussi.
Alors, on oublie les lessives, le linge, le rangement,... toutes ces choses qui peuvent finalement bien attendre et on se laisse vivre!

10.10.12

Dormir 8 heures en 2 nuits...

... c'est possible!
Avec un petit tour aux urgences, ça faisait longtemps.

Dans la nuit de dimanche à lundi, je suis réveillée par une toux monstrueuse. C'est certainement la voisine, elle tousse tout le temps et très fort. Jusqu'à ce que j'entende mon lutin gémir et pleurer. Je monte en vitesse. Il s'étouffe, il me fait comme une crise d'asthme. Mon homme évoque la laryngite striduleuse, il en souffrait quand il était petit.
J'ai mon coeur qui s'emballe. Sa toux est impressionnante! Je n'ai jamais entendu ça. Il a beaucoup de mal à respirer.
Je m'habille et l'emmène aux urgences. Il est 3h30 du matin, je me suis couchée à minuit...
Dès que l'infirmière l'entend tousser, elle parle de laryngite. Le larynx est très fin chez les enfants, si un virus se met dessus, ça gonfle et provoque une très grosse toux qui donne la sensation de s'étouffer.
On nous renvoie à la maison, sans traitement. Ça n'arrive qu'une fois, toujours la nuit. Plus de peur que de mal. Retour à la maison vers 6h, je bois mon premier café. Il regarde le Roi Lion.

La nuit suivante, je me couche à 22h30. Un peu crevée quand même. 
Comme mon lutin fait partie des cas rares (il doit tenir ça de moi), il a une nouvelle crise, encore plus forte. Il aura fallu trois heures pour qu'il arrête de tousser et de s'étouffer. Le laisser dans la salle de bain avec l'eau chaude qui coule n'a pas aidé. Faire un tour dehors en pleine nuit n'a pas aidé.
Il est 4h, on boit notre premier café de la journée... Il se calme devant le Roi Lion.

Il a commencé les aérosols hier... Cette machine dont il a tellement peur. 
La première fois, c'était pour sa bronchiolite quand il avait 9 mois. Il ne s'en souvient pas mais il en a toujours aussi peur.

C'est à partir de quel âge qu'ils sont moins malades??
Une angine et une laryngite en moins de deux mois, c'est pas mal non?! 
Chers virus, pourriez-vous nous foutre la paix pendant les prochains mois. Merci bien!

7.10.12

frère ♥ sœur

 

C'est avec lui qu'elle rigole le plus.
C'est lui qu'elle regarde dès qu'il est dans la pièce.
Elle l'attend le matin dans son lit et sourit déjà quand elle l'entend arriver.
Il fait le clown pour la faire rire et ça marche.
Il lui donne tous ses jouets, même ceux qu'il ne prête pas.
Il n'est pas toujours tendre avec elle.
Hier, il lui a dit "je t'aime ma puce" en lui faisant un câlin.
Et moi, j'en avais la larme à l'œil...


5.10.12

Il y a 30 ans...

Pour m'inscrire en maternelle, ma maman s'est rendue dans cette petite école flamande pas loin de la maison. Une grande et belle maison de maître bruxelloise, la porte d'entrée était ouverte. Dix enfants jouaient, les trois classes de maternelle étaient mélangées. Elle a discuté avec les deux maîtresses au sujet du fonctionnement de l'école. Les enfants ne devaient pas être propres. Ils avaient entre 2 et 5 ans. Une vieille dame qui habitait au dernier étage de cette maison préparait des repas tous les midis.
J'aurais pu rester ce jour-là, mais ma maman me déposa le lendemain pour la matinée. J'avais 2 ans, je n'ai jamais pleuré, j'y allais 3x par semaine.
Le matin, on pouvait arriver à l'heure qu'on voulait, on avait le temps de se préparer et de déjeuner à l'aise. Elle pouvait m'accompagner dans la petite cour de récré et rester près de moi le temps qu'elle voulait.


30 ans plus tard...
Pour inscrire mon lutin en maternelle, j'ai rempli un interrogatoire questionnaire en 5 étapes sur internet. J'ai dû cocher les écoles par ordre de préférence. Mon premier choix était cette même petite école pas loin de la maison. Il fallait prouver que je parlais cette langue. Dans mon cas, je devais retrouver mon diplôme ou passer un examen écrit.

30 ans plus tard...
Les enfants doivent être propre. Ils sont entre 15 et 20 par classe. La rentrée, c'est le 1er septembre avec pleins d'enfants qui pleurent.

30 ans plus tard...
Il faut arriver à 8h20 tous les jours. 
8h30, la porte d'entrée est fermée à clé. Si on a le malheur d'arriver en retard, il faut sonner, laisser son enfant et faire un bisou en vitesse. Le soir-même, on reçoit une lettre d'avertissement pour éviter d'arriver encore en retard...

30 ans plus tard...
Je ne peux toujours pas l'accompagner dans la cour de récré la matin. Derrière la ligne dans le hall! Ça m'exaspère. J'en ai parlé, j'ai dit que je trouvais cela très sévère... C'est pour éviter que les autres enfants qui pleurent ne voient des papas et des mamans dire au revoir à leur petit...

30 ans plus tard...
C'est la course tous les matins!

Je ne veux pas passer pour la vieille qui parle du passé avec nostalgie. C'est pas comme si je regrettais cette époque, je ne l'ai pas vécue en tant qu'adulte.
Mais quand même, quelle qualité de vie! On avait le temps.
Aujourd'hui, on court après le temps!
Me poser et courir moins vite, voilà mon nouvel objectif!