29.3.11

Un weekend à la mer


* un trajet de deux bonnes heures à cause d'un accident qui n'était même pas de notre côté de l'autoroute, curiosité malsaine! * s'installer dans notre petit bungalow sur le bord d'un lac * donner à manger aux canards avec les enfants * passer une bonne partie de la soirée à mettre les petits au lit * soirée mojito et raclette (on avait oublié la menthe, le citron vert et pire encore, la machine à raclette, heureusement on n'était pas dans la cambrousse) * réveil matinal... * grande plaine de jeux couverte avec les petits, mon petit loulou courait dans tous les sens. j'ai passé une bonne heure dans un module de 3 étages avec pleins d'obstacles, des toboggans, des tubes... j'étais morte et je le sens encore dans les bras * dimanche après-midi, apéro sur la terrasse au soleil, le bonheur * retour à la maison après une bonne bouffée d'oxygène qui a fait du bien à tout le monde * mais que c'est bon d'être chez soi...

28.3.11

Mes 7 secrets

Je me suis fait taguer par Petit Bidon et le jeu c'est révéler 7 choses sur soi...
Après ce sera votre tour...

1* Je suis très grossière en voiture.
2* J'aime tremper ma tartine de sirop de liège dans le café.
3* Je m'enfile une boîte de Mikado tous les soirs.
4* Je suis une vraie pleurnicheuse... même devant le Roi lion, j'ai pleuré.
5* Je n'aime pas le désordre.
6* Je n'aime pas voir des cheveux qui restent collés dans la baignoire.
7* Je déteste les araignées et les guêpes, et les insectes en général.

À vous les filles:
Gridou
Mamanfaitgrève
Innerisland 
Labrunedéménage
Ludi
Laféelafée
Zoélioth

Allez, je veux tout savoir sur vous :)

22.3.11

Un matin qui ressemble à tous les autres

7h: Mon réveil sonne.
7h10: Mon réveil sonne.
7h20: Mon réveil sonne. Il y a très longtemps, bien avant l'arrivée de mon lutin, j'entendais mon réveil, j'étais debout dans la seconde qui suivait. J'ai bien changé...
7h30: Dernière sonnerie. Je saute dans ma douche, pour peu que mon lutin dorme toujours, en ce moment, c'est pas gagné. Je pensais avoir une marmotte (il dormait jusqu'à 9h) mais les choses changent et pas dans le bon sens.
7h40: L'homme se lève, prépare le bibi. Douche militaire, il enfile son costume et quitte la maison. Il n'a finalement pas changé grand chose à ses habitudes. Mais l'Homme n'est pas du matin... (et moi?)
Moi je me dépêche car il réclame son bibi. La plupart du temps, je ne suis pas prête quand je vais le chercher. Soit j'ai les cheveux mouillés, soit je suis à moitié à poil... Fini le temps ou je cherchais ma tenue du jour, essayais de voir si ça allait avec ce nouveau jeans ou cette jupe. Je prends ce qui me tombe sous la main et c'est à peine si je me regarde encore dans le miroir!
Il prend son bibi, je change son lange, je l'habille. Je tiens à préciser que ça me prend un certain temps, il n'est pas très coopératif. Ensuite, c'est à mon tour de terminer de me préparer. Je tiens à préciser que ça me prend un certain temps car je ne suis pas seule dans la salle de bain... Je répète 54.253 fois qu'on ne tire pas la chasse 10x de suite, qu'on ne mange pas la brosse à dents de papa, qu'on ne joue pas avec les bouteilles de parfum, ni le papier toilettes,... et qu'on n'active pas le robinet de la douche surtout quand on est en-dessous tout habillé (c'est arrivé une fois, je crois qu'il a compris!)
8h15: On déjeune.
8h45: On quitte la maison. Vivement l'été que je ne doive plus me battre pour lui mettre son bonnet et sa veste! Parfois, il a justement besoin de faire caca, quand il a déjà sa veste et son bonnet. Bein oui, vous me direz, à cet âge, quand ça vient, ça vient.
9h: On quitte la maison. On passe voir les pigeons sur la place à côté. L'odeur de merde me donne la nausée. Mais qu'est-ce que je ne ferais pas pour le rendre heureux! Il est si content de les voir, ses copains les pigeons. On dévale une petite pente de garage. On court sur un petit muret.
9h10: On rentre dans la voiture, ouf!

Comment on fait avec un deuxième enfant???

19.3.11

Un vendredi soir...

Une deuxième soirée passée aux urgences... Toujours les mêmes symptômes avec très peu d'amélioration. Les nuits sont toujours aussi difficiles. La température ne baisse pas. 
Arrivés à 16h30, on nous prévient que c'est bondé (une impression de déjà vu...), on sait ce qui nous attend, on s'arme de patience. Une première infirmière nous prend après 1h d'attente. Elle nous pose les questions habituelles, prend sa température, essaye en vain de prendre sa tension, l'ausculte... 
On suppose que c'est pour évaluer l'urgence. Retour en salle d'attente.
Une deuxième assistante (stagiaire) nous reçoit après 1h d'attente. Mêmes questions, mêmes examens. On nous donne une chambre.
Une heure plus tard, une troisième assistante en pédiatrie (stagiaire aussi) nous repose les mêmes questions... Alors, je veux bien, on est dans un hôpital universitaire, mais merde, je dois à nouveau tout répéter. Je m'énerve légèrement mais ça ne sert à rien. Voyant qu'on est un peu agacé, elle nous propose de ne pas l'ausculter (merci!) puisque la pédiatre le fera de toute façon.
Encore une heure plus tard, enfin la pédiatre, la vraie se pointe!! Et c'est reparti pour les mêmes questions, les mêmes explications... 2 semaines de température, non pas de diarrhée, non pas de vomissement, deux antibiotiques qui n'ont rien donnés, déjà venus mardi soir, une angine blanche diagnostiquée, pas d'amélioration, etc... D'après elle, ce n'est pas une angine (super, voilà deux médecins qui n'ont pas le même diagnostique, j'adore!)
On va devoir refaire une prise de sang et faire d'autres analyses. Et là, j'ai juste envie d'une chose, m'enfuir! 
Les infirmières arrivent après 1h d'attente (à croire que tout se fait par tranche d'une heure). Elle pique, cherche la veine, repique, ça ne va pas. On change de main... Je commence à transpirer. Mon petit loulou hurle. Je le rassure du mieux que je peux.
Après ça, il s'écroule sur moi et s'endort pendant 20 minutes. On attend les résultats... Il est 21h30, on a faim, on est fatigués. Tout ça avec des cris et des pleurs de bébés dans les chambres à côté.
23h, on a enfin les résultats, tout est bon. C'est sûrement viral. On doit attendre lundi pour savoir exactement de quoi il s'agit (grippe, mononucléose, ou autre...)
Si vous avez des trucs de grand-mère pour faire baisser le fièvre, ça m'intéresse. Le nurofen, le perdolan et le dafalgan commencent à perdre de leur efficacité...
Bon weekend!

16.3.11

Faire-part "Lily"

Un nouveau faire-part pour une jolie Lily.
Des fleurs, du rose et des noeuds pour un petit effet romantique.

Hier soir...

Dix jours que mon petit loulou a de la température. Dix jours qu'il tousse, dort mal, mange peu...
Deux antibiotiques, les symptômes sont toujours là. Hier soir, la température est montée à 40,4°.
On file aux urgences!
Les urgences sont bondées, on nous prévient, il y aura au minimum 1h30 d'attente! On hésite à rester... mais maintenant qu'on est là, autant rester.
Au bout d'une heure, une assistante s'occupe de nous, l'ausculte, nous pose des questions. Il faut savoir qu'à la vue d'un docteur, mon fils devient limite hystérique. Il pleure, crie, hurle, tape, se débat... Mon mari et moi devions le tenir couché de force pour que l'assistante puisse faire son travail. Une vraie partie de plaisir!!
Ensuite, une longue période d'attente avant que la pédiatre de garde vienne refaire les mêmes examens...
Et c'est reparti pour les cris, les pleurs... Mais son verdict tombe assez vite, angine blanche.
Par précaution, elle veut faire une prise de sang. (Horreur!! je déteste les piqûres, mais vraiment, je commence à paniquer!)
On attend encore. Les deux infirmières arrivent et sont au courant pour mon fils, il va falloir le maitriser!
Mon mari lui tenait le corps, une infirmière le bras, l'autre piquait, moi je tenais sa main et lui parlait. J'ai super bien géré la situation, il fallait...
Une heure après, les résultats sont impeccables. Rien d'anormal!
On est rentrés à 1h du matin! Crevés tous les 3... mais rassurés.

14.3.11

Faire-part Mariage

Un nouveau faire-part rond. Du noir, des fleurs et du rouge!


10.3.11

Envie de rose?

Cinq jours cloitrée à la maison, prise par les microbes, il fait gris et froid (même si je ne sors pas, c'est pas réjouissant), un petit garçon encore plus malade que moi, des nuits courtes et entrecoupées, des réveils pénibles, des longues siestes,... il est temps qu'on prenne l'air!!! 
Pour me donner du courage, je pense au printemps, aux beaux jours qui ne devraient pas tarder (oui oui, je suis optimiste!) et j'ai déjà ma petite liste de choses que je veux pour l'été.
J'ai envie de couleurs et surtout de rose... 

Bon, j'ai pas d'ipad mais je trouve la pochette toute mimi. 
Les Havaianas, c'est pour compléter ma collection, j'peux pas m'en empêcher, elles sont trop confort!! Je ne porte que ça en vacances. Et ça fait longtemps que je n'ai plus acheté de nouveau bikini, cette année je me laisse tenter.

Belle fin de semaine!

8.3.11

2 ans et 2 mois...


Tu mesures 97 cm et pèses 14,5 kg. Il paraît que si on prend la taille à 2 ans et qu'on la multiplie par 2, on a la taille adulte... 1m94, ça me semble plutôt pas mal. Je ne suis pas sûre de cette équation, quoi qu'il en soit, tu ne risques pas d'être petit, tu dépasses déjà tout le monde, même ceux qui sont plus âgés. Bien bien... ils auront peur de toi!
Tu ne t'arrêtes jamais, tu ne restes pas en place une seconde... même malade, tu trouves toujours l'énergie pour courir d'un côté à l'autre.
Tu commences tout doucement à parler, tu essayes en tout cas, mais on ne te comprend pas toujours et ça t'énerve très fort.
Tu dors avec ton gigantesque éléphant depuis que tu as 2 mois, devenu ton doudou.  
Tu chantes le soir, avant de t'endormir.
Tu as les cheveux en pétards quand tu te lèves le matin.
Tu peux avoir le réveil très difficile, tu dois certainement tenir ça de ton père. :)
Tu es colérique. 
Tu es très affectueux. Tu fais pleins de bisous.
Tu aimes les pentes de garage que tu dévales à une vitesse que mon coeur se soulève à chaque descente.
Tu n'aimes pas mettre ton bonnet, ni ta veste. C'est chaque fois un vrai combat.
Tu ne veux jamais aller dans ton bain, et tu ne veux jamais en sortir.
Déjà quelques points de suture à la tête.
Tu es sacrément costaud. Si tu pleures, c'est que tu t'es vraiment fait mal.  
Tu as une force incroyable pour ton âge, je ne suis pas la seule à le dire. Même le docteur s'en souviendra je pense.

Mais surtout, surtout, tu ne cries plus!

5.3.11

11 ans en arrière

Ce billet, vu chez Lisa ce matin, m'a replongée dans mon passé...

À 20 ans...
* Je quittais la maison pour aller vivre près de la place Flagey, sous les toits, 
   dans un appart à moitié aménagé. Avec un ami qui n'était pas mon petit-ami... 
   incompréhension de la part de mes parents et de ma grand-mère.
* J'entamais mes études de communication visuelle. 
   L'architecture n'était pas ma voie.
* Je faisais mes projets d'école manuellement, pas d'ordinateur.
* Je vivais une relation très compliquée avec un garçon depuis 4 ans.
* Je ne savais pas ce que c'était d'être vraiment amoureuse.
* J'avais des problèmes avec la nourriture.
* J'écoutais R.E.M, UB40, Bob Marley, Nirvana,... et pleins d'autres.
* J'avais un super groupe d'amis.
* J'ai reçu pour mon anniversaire mon premier téléphone portable.
* Je suis partie en Turquie et à Madrid avec ma Sev, nos meilleures vacances!
* Je voulais 2 enfants, avant mes 30 ans.
* J'étais dans le doute pour tout.



À 31 ans...
* Je vis dans une petite maison totalement retapée, réaménagée à notre goût. 
   Je m'y sens bien.
* Je suis graphiste et ne regrette pas du tout ce choix. 
   J'adore mon métier et ne me verrais pas faire autre chose.
* Je travaille sur Mac. Depuis peu, je me remets au crayon.
* Je suis mariée depuis 3 ans et demi avec le garçon qui faisait partie 
   de notre groupe d'amis depuis nos 15 ans.
* J'écoute Puggy, Agnes Obel, Air, Depeche Mode... et pleins d'autres.
* J'ai toujours le même groupe d'amis, certains sont partis...
* Je suis certainement à mon 10e téléphone portable, je n'en prends pas soin.
* J'ai un petit garçon de 2 ans. On prévoit un 2e enfant. 
   J'ai pris mon temps et je ne le regrette pas.
* J'aime ma vie. 
   Je me sens mieux avec moi-même et ne voudrais pas retourner à mes 20 ans.