21.12.11

Ma grossesse {+ & -}


Un petit bilan de cette grossesse...
Je ne vais pas le cacher, je ne profite pas du tout de mon état.
Mais c'est une drôle de sensation finalement car je sais que quand j'aurai accouché, je serai nostalgique.
Ambivalence, je n'aime pas mais j'aime bien quand même. 
C'est souvent la fin qui est très pénible. À la même période, il y a 3 ans pile, je passais mon temps à souffler. Je n'attendais qu'une chose, que le petit lutin pointe son nez avant terme. Il est resté jusqu'au bout.
Là, j'ai l'impression que ça fait des mois que j'attends...

Je commence par les points négatifs histoire de terminer sur une note positive.

{-}
- Avoir les seins qui gonflent dès les premières semaines. Pas si désagréable quand on fait un 85B mais ça fait tellement mal.
- Faire des pauses pipi tout le temps, surtout plusieurs fois par nuit (je déteste vraiment devoir me lever la nuit juste pour ça)
- 4 mois de nausées... sans pouvoir réellement se soulager.
- Pleurer pour rien. S'énerver pour rien. Crier pour rien.
- Des douleurs dans le bas ventre depuis le 5e mois... toujours bien présentes.
- Le nerf sciatique qui tire.
- Les contractions depuis 1 mois, de plus en plus importantes.
- Se choper tous les microbes du petit lutin et mettre 2 semaines à guérir pour mieux rechuter ensuite. La sinusite sera mon amie jusqu'à la fin.
- Ne pas pouvoir se soigner correctement et donc choper tout ce qui passe.
- Être à la maison depuis plus de 3 mois et demi.

{+}
+ Sauter de joie en voyant la deuxième barre bleue.
+ Ne pas pouvoir garder la bonne nouvelle plus d'une journée et le dire à tous ses proches.
+ Redécouvrir les petites bulles, ensuite les petits coups.
+ Avoir des cheveux superbes qui ne tombent pas. (mais je sais ce qui m'attend)
+ Ne pas avoir un seul bouton en 7 mois et demi.
+ Avoir le droit de faire son menu de la semaine et refuser certaines choses à manger.
+ Me faire servir et ne plus devoir débarrasser la table.
+ Devenir un peu gaga devant tous ces petits vêtements de fille.
+ Prendre du plaisir à décorer la chambre.
+ Voir des femmes sourire en regardant mon ventre. Des hommes aussi.
+ Recevoir les félicitations de gens inconnus.

Voilà, je savais que je trouverais plus de points positifs et pourtant...


ps: Merci à toutes pour vos petits mots sur le post précédent. Je n'ai pas pris le temps de vous répondre, trop abattue par les vilains microbes.

11 commentaires:

  1. Je ne sais pas trop non plus ce que veut dire épanouissement dans la grossesse. Je crois que je ne connais que très peu de femmes qui se sentent bien dans cet état. Malgré tous ces désagréments, enceinte,je me faisais certaines réflexions qui m'ont toujours aidé à relativiser et à plus ou moins apprécier ces grossesses. En voici quelques unes: c'est une chance formidable de pouvoir être enceinte quand d'autres femmes livrent une vraie bataille pour ne peut-être jamais y arriver, ce qui se passe au bout de ces 9 mois vaut bien plus que ces petits soucis, si j'avais du rester allongée là j'aurais des raisons de me plaindre, ces signes que me donnent mon corps son autant de signes que le bébé se développe etc
    Courage tu vas forcément y arriver et tout ça sera vite derrière toi. Essaye peut-être de ne pas trop te focaliser là dessus, ça passera sans doute plus vite. Deux semaines avec ton lutin s'annoncent, ça devrait t'aider à te divertir.
    Et pour terminer ce looooooooong commentaire, je te souhaite de joyeuses fêtes :-)

    RépondreSupprimer
  2. Roh, je trouve cet article trop mignon!!!!

    Je suis actuellement en première année de médecine et je bosse comme une dingue car mon rêve c'est d'être sage-femme!!! Bon courage pour l'accouchement ! Tiens moi au courant!

    RépondreSupprimer
  3. Tu sais c'est rigolo car parfois j'ai une pensée pour toi et j'attends que ta petite princesse arrive avec impatience ;-)
    Belles fêtes de fin d'année, profite pour te faire chouchouter !

    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Aller courage, la fin approche, bientôt ta puce dans les bras. Mais je te comprends ! J'en ai marre aussi mais je commence déjà à être nostalgique de ce gros bidon et de ces coups de pieds. Mais bon, vivement la coupette de champ' et le foie gras malheureusement pas pour noel ...
    Et juste concernant les pauses pipi nocturne que je déteste aussi, faut se dire que c'est un entrainement pour toutes les fois où on va devoir se lever la nuit :)

    Biz

    RépondreSupprimer
  5. En effet il y a une jolie liste de pointass positifs mais je comprend ton ressenti..
    Ce n'est pas toujours facile de porter la vie et d'être parfois esclave de ce corps qui change..
    Je te souhaite plein de belles choses pour les semaines à venir, et j'espère que la puce sera un ange à son arrivée ;)
    Plein de bisous!!

    RépondreSupprimer
  6. Coucou!!!!! je te comprends... je suis restée alité pendant 4 mois pour Arthur... pour enfin être déclenché 5 jours après terme!!!! je pété un plomb!!!!!! mais bon, quel bonheur!!!! ;-)
    En tout cas tu es vraiment très jolie avec ton bidon... c'est quand le terme? Reposes toi, prends soin de toi... je t'envoie des bises tendres!!!!

    RépondreSupprimer
  7. Etant de celles qui ne peuvent qu'espérer sans en être sûre, impuissante, qu'un bébé pointe un jour le bout de son ptit nez dans mon bidon, je ne peux qu'imaginer tout ce dont tu parles, ces points positifs et ces points négatifs ... Mais allez, quand les points négatifs prennent le dessus, dis toi que tu portes la vie, et qu'il n'y a rien de plus précieux dans la vie d'une femme...
    BOnnes fêtes, et courage pour la fin de cette grossesse!

    RépondreSupprimer
  8. Etre en symbiose parfaite pendant 9 mois, ne plus être seule dans son corps, cette impression de câlin permanent, la communication par les coups auxquels on répond par des caresses, se sentir belle sans plus aucun complexe parce que porter la vie est une fièreté... Tout ça, c'est merveilleux... Mais on n'échappe pas toutes aux aspects négatifs, malheureusement... :(
    Moi aussi je suis impatiente de découvrir la bouille de ta princesse qui va être magnifique comme son grand frère!!
    Courage ma belle ;) Plein plein de bisous!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Le nerf sciatique et la sinusite, çà ce sont mes mauvais souvenirs.... Allez courage ! Ca approche !

    RépondreSupprimer
  10. Tellement vrai tout ça. Courage c'est bientôt la fin.
    Le mien aussi a voulu sortir à terme, je n'en pouvais plus à la fin, les minutes me semblaient être des heures...

    RépondreSupprimer
  11. Je viens d'atterrir sur ton blog, et de lire un peu de ta vie et de ton ressenti de maman et de future maman ! En décollant du pays des Pepitomicorazon...Et je compatis alors très fort. Car à certains moments, j'étais dans le même état que toi lors de ma deuxième grossesse.
    Pourtant, tu es si belle, et ça te va si bien ! Ecrire le positif, c'est déjà un immense signe d'amour. Même si ça ne reste que l'avis d'une inconnue !
    Douce fin de grossesse à toi.
    Chloé

    RépondreSupprimer