6.5.11

La loi du plus fort


Une tête blonde, pas plus haute que trois pommes et pourtant, c'est la terreur de la crèche! Il griffe, mord, tape et pousse tous ses camarades. Encore ce matin en déposant mon fils, il a poussé une petite fille sans aucune raison.
Et si seulement, il ne s'attaquait pas à plus grand que lui... Et si seulement il ne s'attaquait pas à mon petit lutin... mais il n'a peur de rien ce gamin! Les puéricultrices sont désespérées... 
J'ai récupéré mon fils avec des griffes sur tout le côté gauche de son visage. Des griffes tellement profondes qu'il avait la joue toute gonflée. Et il ne se plaint même pas mais ne se défend pas non plus. 
J'avoue que je commence à avoir une appréhension quand je vais le chercher. Mais que faut-il faire? Les puéricultrices punissent ce garçon mais il s'en fout, il recommence aussitôt. Elles attendent avec impatience qu'il aille à l'école... pour s'en débarrasser! Pour embêter d'autres enfants?!

Mon petit lutin prendra encore des coups. Ce n'est que le début et ce sont ses premiers pas dans ce monde... Comment lui expliquer qu'il doit se défendre sans pour autant devenir violent.
Je voudrais qu'il soit fort... assez fort pour supporter les coups et les rendre si nécessaire. Je voudrais pouvoir le protéger tant qu'il a besoin de moi mais je ne serai pas toujours là.
Ça semble évident comme ça mais je n'y avais jamais vraiment pensé.

5 commentaires:

  1. Oh ben pauvre lutin :(
    Je suppose que l'autre gamin a un problème plus profond à la base... :(
    Je comprends que tu le vives mal en tout cas!
    Mon frère s'est toujours laissé faire jusqu'en 5è primaire où il a collé une baigne monumentale à un abruti de sa classe. Ca a fait le tour de l'école, tout le monde était scandalisé et moi j'étais tellement fière de lui!! Quand mon père a été appelé par l'instit pour en parler, il a directement dit que pour toute la famille, ce qu'il avait fait là méritait une bonne note et qu'il ne serait pas engueulé!
    Tout ça pour dire que ton lutin se défendra qd il se sentira prêt à le faire :) Et puis il est costaud donc il fera vite peur aux vilains garçons :)

    RépondreSupprimer
  2. la terreur de la crèche on dirait le fils de ma voisine (4 ans maintenant). Pauvre lutin ! Moi je dis menace la mère du bourreau ! Tu lui dis que si son fils retouche le tien, c'est sa joue à elle que tu vas refaire à coups de griffes^^ je sais, ce n'est pas la plus pacifique des méthodes, mais je me dis que c'est ce que je ferai si mon fils se retrouve dans la situation du tien !

    RépondreSupprimer
  3. La terreur de la crèche... oulala...
    Je sais que c'est toujours difficile de prendre du recul par rapport à ces situations.
    Mon fils Super-Boubou, à la crèche encore l'an dernier (il est rentré cette année à l'école maternelle), a été à la fois l'enfant mordu et griffé, mais est également devenu l'enfant "mordeur" et "griffeur", et pourtant il n'est pas une terreur... Les puéricultrices nous ont expliqué que cela arrivait... mais qu'elles veillaient au grain pour expliquer aux enfants qu'il y avait d'autre mode d'expression pour exprimer son désaccord. C'est lorsque les parents s'en mêlent que cela devient compliqué... Jamais facile de voir son enfant rentrer avec des blessures... mais pas facile non plus d'entendre des parents vous dire que votre fils est un méchant... une terreur...
    A la maison, nous avons toujours pris un temps pour expliquer à Super-Boubou qu'il ne fallait pas être violent... mais que - si besoin - il pouvait se défendre... après à nous adultes de fixer les bonnes limites...
    Courage à toi pour trouver une solution...

    RépondreSupprimer
  4. Et les responsables de la crèche ne pourraient-ils pas convoquer les parents de cette terreur? Ce gamin doit aller voir un psychologue.

    RépondreSupprimer
  5. Maman poule comme je suis je pense que j'aurais déjà été menacé le gamin ;-)
    Laurence.

    RépondreSupprimer